Paris Games Week 2013 en images

Cette fois, je ne vais pas faire de discours sur la vie, ni d’analyse sociétale. Cette fois, j’ai juste envie de légèreté et de vous faire visiter en images le Paris Games Week 2013. C’était mardi soir à l’inauguration…

Avant de commencer… le Paris Games Week, c’est quoi ? c’est un salon annuel dédié aux jeux vidéo. La 1ère édition a commencé en octobre 2010. Cette année, c’est donc la 4ème. J’ai assisté à la plupart des précédentes éditions sauf l’année dernière car j’étais au Japon en septembre 2012 où j’avais enfin découvert le Tokyo Games Show. C’était comme un petit rêve d’enfant qui se réalisait. Au collège, je lisais Console+ et je fantasmais un peu quand j’observais les japonais découvrir l’avenir du jeux vidéo avant tout le monde.

Alors ? que vaut ce salon français ?

« j’ai trouvé ce salon super bien ! […] Mais… mes paroles sont à prendre avec précautions. »

J’ai eu la chance d’avoir eu une accréditation pour assister à l’inauguration du salon. Les portes étaient ouvertes à partir de 19h, ce mardi 29 Octobre 2013. Je suis arrivé à 20h et je suis sorti à 23h. Alors, le verdict ? autant être direct, j’ai trouvé ce salon super bien ! les français n’ont (presque) rien à envier aux japonais qui organisent le Tokyo Games Show. Mais… mes paroles sont à prendre avec précautions. Pourquoi ? parce que durant ces 3 heures d’exploration, j’ai pu me promener sans aucune bousculade, il y avait du monde certes, mais les allées étaient encore dégagées. Les files d’attente n’étaient pas trop longues. Tout cela contribue au fait que j’ai beaucoup apprécié ma visite. Mais à l’heure où vous lisez cet article, je n’ose même pas imaginer la cohue partout dans les allées !! dernier bémol : le prix de la nourriture est selon moi trop exagéré. Je stoppe désormais cette introduction, commençons la visite en images.

A la sortie du Métro

J’arrive à Porte de Versailles, sur la ligne 12. Une fois les 2 portes battantes franchies à la sortie, le ton est donné : la pub envahi déjà les murs et même les escaliers. Ici la PS4 et le jeu WatchDogs d’Ubisoft.

P1200294Passer une nuit blanche dehors pour obtenir un jeu vidéo

Muni de mon accréditation, je me dirige vers le pavillon 2. Il n’y a pas foule, j’ai juste attendu 2 minutes pour rentrer. Mais j’observe une scène de vie qui m’interpelle. En tournant mon regard à droite je vois une file d’attente remplie de jeunes garçons d’environ 14 à 16 ans surveillés par 5 agents de sécurité. J’aperçois une femme interviewer au micro l’un d’entre eux. A la fin de son intervention je lui demande :

David-Minh TRA : « Bonjour madame, je devine que vous êtes journaliste. Pourriez-vous me dire ce qu’ils attendent ? pourquoi ne rentrent-ils pas dans le salon ? »

La journaliste : « L’inauguration du salon n’est pas ouverte pour eux mais pour la presse uniquement. L’éditeur Activision offre des coffrets collector de son dernier Call of Duty aux 500 premières personnes présentes demain à l’ouverture du Paris Games Week à 8h00 ».

« il s’agissait d’une version Collector du dernier Call of Duty valant 250€ environ. »

J’étais surpris car sachant qu’un jeu coûte 70€, je n’étais pas sûr que cela valait la peine de perdre une nuit de sommeil pour acquérir un jeu vidéo. Elle m’a juste précisé qu’il s’agit en réalité d’une version Collector du dernier Call of Duty valant 250€ environ. Bref, cette 1ère scène de vie m’a fait sourire. Activision fait fort et se garantis de faire parler de lui dès l’ouverture du salon le lendemain en offrant son jeu devant des centaines de fans déchaînés.

P1200295

les fans de Call of Duty prêts à rester dehors toute une nuit pour espérer obtenir gratuitement le nouveau volet de leur saga.

 

FIFA 14

« Fifa 14 sur la Next Gen est encore plus soigné »

J’ai acheté la version PS3. J’ai testé la version XBOX ONE et je la préfère. EA Sports ont amélioré des détails mais c’est ça qui fait la différence : le public n’est plus un public en 2D « carton » mais bel et bien des humains avec des formes, l’intro d’un match est mis en scène avec une vue extérieure et intégrale du stade. Oui, le Fifa 14 sur la Next Gen est encore plus soigné.

 

Une nouvelle console de jeux portable « tablette Androïd »

J’ai testé la GameTab-One. Il y avait un FPS et Rayman. Le concept est sympathique mais je n’ai pas trop accroché. La console a un port HDMI qui vous permet de projeter votre jeu sur une TV.

 

Mario Kart 8, une tuerie sur WiiU !

il ne sort qu’au printemps 2014. Projeté sur un LED Samsung immense, les couleurs sont éclatantes ! un « must have ».

 

Goodies, Tee-Shirts, Gadgets…

Mangas, Tee-Shirts, Mugs, etc… je suis sûr que vous trouverez votre bonheur. Le choix est vaste et original. Cependant, je n’ai rien trouvé de méga original à mon goût… sûrement parce que j’ai déjà vu plus « dingo » à Tokyo.

 

Vous voulez travailler dans le jeu vidéo plus tard ? les écoles existent !

Vous avez le choix. Si ces formations existaient à mon époque, il y aurait eu une probabilité que mon choix s’oriente vers une de ces écoles.

 

Rétro-Gaming

Je suis issu de la génération « Mattel Intelevision », « NES Nintendo » puis « Mégadrive »… oui je suis né en… enfin je suis de la génération « Club Dorothée » ! j’ai retrouvé la Lynx, la SuperNes, le MegaCD, etc. Ca fait toujours quelque chose de revoir ces dinosaures qui nous avaient jadis offert des souvenirs inoubliables entre copains de classe : le samedi après-midi, c’était fiesta Gaming dans le salon chez David-Minh TRA au collège et lycée !!

 

La fin du parcours

Ma visite s’arrête ici, j’ai passé 3 heures très agréables dans ce salon qui, selon moi, s’améliore d’année en année. C’est un plaisir immense pour moi de partager cette exploration événementielle pour tous les fans de jeux vidéo qui n’auront pas l’occasion de venir à Paris. Vous voulez poursuivre la visite ? je vous invite à parcourir le diaporama en haut de cet article où j’ai sélectionné l’essentiel du salon.

A bientôt ! la suite au prochain article…

David-Minh TRA

 

David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.