LE CADRAGE DANS MES VIDÉOS

cadrage tournage serie japon qui es tu
cadrage tournage serie japon qui es tu

Quand je tourne mes documentaires en voyage tout va très vite : comprendre aussi vite que possible une coutume (ici japonaise), vite se l’imprégner, poser les bonnes questions et passer à l’action (et donc j’ai besoin de bien cadrer).

Il me faut un court instant pour imaginer la mise en scène dans mon esprit. Puis j’essaie d’expliquer très vite, à la personne à qui je confie ma caméra secondaire, le type de cadrage que je veux pour bien ordonner mon discours sur le sujet que je vais vous présenter à l’écran. Les gens ont toujours été hyper enthousiastes à l’idée d’apprendre à faire quelque chose de nouveau comme par exemple des mouvements de caméra assez spécifiques comme on le voit à la TV et cela permet aussi de partager et vivre à fond le moment ensemble : ici, j’apprends comment se déroule l’Art de la décoration d’objets en laque avec de la feuille d’or, et eux, ils découvrent par quel angle créatif j’aborde la réalisation de la séquence. J’adore vivre ça avec les japonais dans ma série « Japon qui es-tu ? » !! C’est passionnant de se casser la tête à trouver des idées pour rendre accessible un sujet parfois très complexe. Surtout qu’il y a une bonne part d’improvisation.

maitre tsuneoka asuka village
Grand maître Tsuneoka au village d’Asuka (Nara préfecture)

Dans ma dernière vidéo, quand j’ai commencé à étudier et comprendre l’Art millénaire de la fabrication du soja traditionnel, j’ai eu mal à la tête… devant le maître Tsuneoka dans le village d’Asuka, au départ je me sentais un peu comme devant une montagne  infranchissable. Je me suis dis que soit le sujet va être des explications longues et qui vont vous endormir… soit je survole le sujet. Aucune des 2 issues me convenait. Il m’a fallu enquêter sur plein de livres, des articles sur le web, bref plusieurs semaines pour comprendre le sujet : Koji, processus de fermentation, le salage… à force de persévérance on arrive à bout de tout. J’ai encore plein de défis à relever devant moi. Ça ne sera pas facile et c’est justement les défis qui m’excitent le plus.

Mon rêve dans le futur : avoir 3-4 cadreurs vidéo pour m’aider à filmer en voyage. Cela me soulagerait tant !

Bonne journée 🙂 les amis,
David-Minh Tra
More from David-Minh TRA

Je pense à vous H24

Je me suis éloigné de ma page Facebook pour mieux me focaliser...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *