Le raffinement dans la simplicité

A notre époque, tout nous pousse vers l’excentricité pour essayer d’atteindre l’élégance. Et si justement l’élégance, la subtilité, la finesse résidaient dans les choses simples ?

Au cours de mes voyages, j’ai appris que le Bonheur se trouvait le plus souvent dans les choses simples de la vie. C’est une conviction que j’ai gardée en moi depuis des années au fil des rencontres, des lieux que je visite. Cette conviction, je l’ai retrouvée sous une autre forme à travers la pensée du Shogun Ashikaga Yoshimasa.

Ashikaga_Yoshimasa

Ashikaga Yoshimasa, qui es-tu ?

Le shogun Ashikaga Yoshimasa a régné de 1449 à 1473. Au cours de cette période, il a été à l’origine de la « Culture de la Montagne de l’est » (Higashiyama Bunka), un mouvement culturel qui se développe dans tout le Japon et qui est à l’origine de la cérémonie du thé ou encore l’ikebana, l’art japonais de l’arrangement floral.

En 1482, il a fait construire le Pavillon d’Argent, appelé Ginkaku-ji, pour y oublier la tourmente de la guerre civile (guerre Onin). On m’a expliqué que cet édifice avait servi de lieu de calme pour qu’il puisse continuer à donner un nouvel élan à la culture traditionnelle japonaise… et tout ce travail de recueil sur lui-même n’a pu se faire que par la solitude.

Ce que j’ai observé

Kyoto, il est 15h27, il fait 35°C en ce magnifique jour d’été. Je traverse l’entrée principale et je vois enfin ce magnifique Pavillon d’Argent. J’avance et j’aperçois un immense cône de sable symbolisant une montagne au-dessus de sable blanc ratissé avec une extrême délicatesse. En levant les yeux, mon regard se fige sur l’étang devant le Pavillon d’Argent. Que ce soit dans la disposition des éléments ou le tracé des chemins, ce qui m’a frappé lors de cette visite, c’est de me rendre compte à quel point l’élégance pouvait se fonder sur des choses élémentaires.

Au cours de ma promenade, j’ai pu savourer la subtilité de la culture nippone. Toute l’élégance est dans le détail. Aujourd’hui encore, le Pavillon d’Argent sert de référence pour expliquer la pensée du Shogun Ashikaga Yoshimasa : « le raffinement dans la simplicité de la culture Japonaise »

ci-dessus, épisode 6 de « JAPON, qui es-tu ? » – visite d’un autre monument célèbre de Kyoto : le Pavillon d’Or
 
 
David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.