COMMENT J’AI APPRIS À FAIRE FACE À UNE SITUATION TRÈS INCONFORTABLE ?

J’ai voulu me défier plusieurs fois dans ma vie. Un de mes défis était le suivant : réussir le concours d’entrée à l’école d’Art Dramatique les « Cours Florent » à Paris.

C’était septembre 2013. Je me souviendrai toujours du tout premier jour de cours. Il y avait une épreuve qui était stressante pour tous les élèves et y compris pour moi. Le prof nous présente l’enjeu. On allait passer 3 semaines ensemble. À l’issue de cette période de travail intense, tous les élèves jouent devant un jury et certains élèves seront éliminés. Pour faire connaissance avec les méthodes du professeur et connaître les élèves, on devait tous passer un par un sur scène… et parler de nous de façon la plus rapide possible, avec un français le plus clair possible. Tout ça en 2 minutes chrono.

J’étais assis au fond de la classe. Ceux assis devant passent en premier… ça défile, certains stressent, d’autres sont à l’aise, parfois il y a blocage total, certaines filles n’ont pas de mots qui sortent, je vois l’instant venir à moi de plus en plus rapidement. Je sens la tension monter car je n’avais jamais fait de scène de ma vie (c’était 2 ans avant que j’écrive « Comment rater son voyage au Japon ? » et que je le présente sous forme de show-conférences en festivals à travers la France/Belgique/Algérie).

J’étais au fond de la classe, les élèves passent, j’étais l’avant-dernier à être cuisiné, je voyais comme la mèche de Mission Impossible venir à moi…

Et vient mon tour… Le prof allait mettre son chrono car on avait 2 minutes. J’ai dit « Attendez !!! Je n’ai plus de salive 🤤. Je ne sais pas pourquoi je n’ai plus de salive… »

Éclats de rire dans la salle qui contrastait avec le stress imposé par le prof. Il en profite pour faire une aparté pour nous expliquer comment faire pour palier à ce manque de salive dû à la panique.

Le prof : « Croquez le bout de votre langue quand le stress est trop élevé avant de monter sur scène, la salive reviendra ». Il se tourne vers le public et demande de faire le geste.

J’étais soulagé, j’ai joué l’honnêteté qui m’a permis de temporiser un peu, de baisser mes battements de cœur et retrouver mon énergie. Tout en mâchant ma langue, en effet, la salive est revenue.

J’ai donc improvisé un discours complètement loufoque qui a fait beaucoup rire mais j’avais bien compris l’enjeu de ce passage : évaluer l’aisance d’élocution des candidats, la spontanéité et la répartie. Par forcément le contenu.

J’ai vécu 3 semaines de travail intense, puis le jour J j’ai dû jouer un acte de « Roméo et Juliette » devant le jury… et j’ai réussi mon admission au Cours Florent.

C’est vraiment dans le stress intense qu’on ressort le meilleur de nous-mêmes. Et cette expérience me l’a prouvée une fois de plus.

Il se peut que parmi vous, vous avez peut être un entretien, une conférence ou un discours à donner face à une audience importante. Je voudrais vous partager cette astuce qui m’a sauvé plein de fois avant d’affronter une situation stressante : mâcher votre langue pour saliver à nouveau.

Aujourd’hui, même si le stress ne disparaît pas, et même si je me retrouve devant 10000 personnes, je sais qu’il existe des moyens d’utiliser le stress comme un moteur pour dépasser mes limites imaginaires.

Et sinon, le fait de se mettre « dans la merde », de vous « botter le cul », cela ne vous offre que des avantages : vous dépasser au delà des limites que vous vous imaginez. Car l’humain n’utilise que 2% de ses capacités réelles…

J’ai réalisé qu’à force de me jeter dans des situations inconfortables et que très peu de monde ose faire, je renforce de façon certaine la confiance en moi-même. Et j’ai vu la même chose auprès de gens qui osent faire des choses insensées comme demander l’heure à une jolie fille pour un homme hyper timide.

N’oubliez pas si votre bouche devient sèche : croquez votre langue avant une situation stressante (entretien, conférence, théâtre ou séduire avec classe une demoiselle attirante). La salive reviendra !

David-Minh Tra

David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.