Se connecter à ces petits riens pour fracasser toutes nos peurs

route de France

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de voyage mais vous écrire spontanément un texte qui me vient de mes moments d’inspiration, de mes moments de révélation. Ces moments où je suis en pleine puissante mentale et que je veux vous partager. Car il faut parfois rien pour passer d’un état de larve à un état de conquérant.

Parfois je m’évade dans mes souvenirs. Je me souviens que quand j’étais petit, mon papa nous conduisait chaque été avec ma mère dans le sud au soleil… au bord de la mer. À chaque aire de repos, j’adorais mettre mes pièces dans le distributeur de boissons pour aller chercher un chocolat chaud. Je ne sais pas à quoi ça ressemble dans votre pays mais les stations de services en France sur l’autoroute A7, qui relie le Centre à la Mer Méditerranéenne, elles sont immenses et très bien agencées. J’adorais demander des pièces de monnaie à mon père et à ma mère pour leur ramener un café ou un chocolat. 

Aujourd’hui, c’est drôle mais ce petit plaisir tout bête me rend pleinement heureux. Je prends périodiquement la route seul sur les routes de France, je m’arrête à une station de service, je revis ce même bonheur : mettre des pièces dans la machine pour me payer MON café et cette fois avec MON salaire. Ce sentiment de joie me fait voyager dans des souvenirs si lointains, et me fait aussi ressentir cette fierté de me dire que j’ai réussi, que j’ai cette victoire accomplie d’être indépendant. Le fait de se reconnecter à ces moments me redonne de l’énergie pour à chaque fois relever la tête devant les grands rêves qui se dressent devant moi.

« si vous avez réussi 1 fois c’est que vous êtes capable de réussir plusieurs fois. »

Je suis sûr que vous avez tous un moment dans le passé qui peut paraître bénin, insignifiant voire stupide auprès de votre entourage, mais qui vous procure énormément de bien et de la confiance en vous. Lever la main en cours au collège alors que vous êtes un(e) grand(e) timide, adresser juste un bonjour à une personne qui vous impressionne, … Lire un texte de 10 lignes devant une classe de 34 élèves. Mais ce qui est important dans ce que je vous dis ici, ce n’est pas le plaisir procuré mais le fait de vous reconnecter à une fierté, une victoire… ce TRUC qui vous permet de changer d’état, de redevenir puissant(e) et de faire face aux orages de la vie. Le simple fait de vous reconnecter à une victoire importante POUR VOUS et non une victoire pour l’image que vous dégagez pour les autres, c’est très important pour votre fierté, votre bien-être et que quelque soit ce qui peut se passer dans votre vie, on a tous en nous notre propre fuel dans lequel puiser notre CONFIANCE pour fracasser toutes les difficultés. Car si vous avez réussi 1 fois dans le PASSÉ, c’est que vous êtes capable de réussir plusieurs fois dans le FUTUR.

Je me souviens très bien de toutes les fois où mon père s’est occupé de moi, il me conduisait à l’école, au parc, aux courses avec lui… sa place était au volant et du haut de mes 5 ans, pour moi c’était LA PLACE DU SUPER HÉROS. La place du papa, ce héros qui avait le pouvoir d’emmener sa femme et ses enfants n’importe où. Alors quand j’ai eu mon permis à 20 ans et surtout à chaque moment où j’ai pu conduire POUR mes parents, au plus profond de moi-même, j’étais super fier. Super fier d’être à la place du SUPER HÉROS auparavant occupée par mon père, cette image que j’avais gravée dans ma mémoire durant mon enfance. Vu de l’extérieur je suis vu comme un simple conducteur, vu de l’intérieur, je me perçois comme un SUPER HÉROS. Je n’ai plus mon père aujourd’hui et je savoure chacune de mes victoires quand j’ai encore la chance de conduire avec ma mère à mes côtés.

Pourquoi je vous parle de tout ça ?

Certains d’entre vous auront compris mon message. Pour les autres, je vais vous dire une chose. De nos jours, beaucoup de personnes de notre époque (et je dis simplement ce que je ressens) se noient dans le pessimisme et le répandent sans s’en rendre compte autour d’eux. Vivre dans le découragement, l’absence de sens dans son chemin de vie, le manque d’énergie, tout ça c’est extrêmement éprouvant à la fois pour celui qui écoute mais aussi pour celui qui exprime sa vision sombre. D’autre part, les gens attachent beaucoup d’importance au regard des autres et celui-ci n’est pas toujours bienveillant. Toute cette pression familiale, sociale, pèse sur notre conscience. La bonne nouvelle c’est qu’on a toujours le choix de subir ou le choix d’agir. Agir pour ne plus se dire « Si je vais mal ce n’est pas à cause des autres, de la politique de mon pays mais de comment moi je perçois les événements. » Changer sa perception des événements le plus rapidement possible est capital pour préserver sa santé mentale et ne jamais perdre de vue ses rêves.

Quand j’ai envisagé de réaliser mon rêve de jouer un show/conférence devant 100, 200, 800 voire même 1500 personnes à travers 20 villes dans les plus grands festivals de France et Belgique, j’ai eu énormément de stress. Le stress venu de la petite voie intérieure qui parle à ta place et qui te rappelle sans cesse que tu es fou, que tu n’as pas l’expérience, que tu es trop ci… trop ça… pas aussi bon que… sans oublier parfois une partie de l’entourage qui doute jusqu’à ce que tu passes à l’action. Mais je me suis reconnecté à toutes les fois dans le passé où j’ai accompli des choses grandioses comme « réussir à lire un texte de 10 lignes devant une classe de 34 élèves en seconde ». Un supplice pour l’élève timide que j’étais et qui vivait cette timidité comme un handicap. Mais c’était une victoire qui m’a fait dire que si j’ai réussi 1 fois dans le passé, c’est que je peux réussir plusieurs fois dans le futur.

David-Minh en Show conference Bruxelles MADE IN ASIA 2016

David-Minh en Show Conférence « Comment rater son voyage au Japon ? » – Bruxelles Festival MADE IN ASIA 2016 – 1500 personnes/jour durant 2 jours.

L’entraînement que j’encourage à tous mes proches de faire c’est d’agir à petit pas pour changer notre état d’esprit, à faire cet exercice mental de se reconnecter à des petites victoires qu’on a déjà accomplies dans notre vie jusqu’à ce que cela devienne une habitude, de galvaniser toute cette énergie, revenir au présent, changer sa physiologie, respirer et se dire à soi-même :

 

« PLUS JAMAIS JE NE ME LAISSERAI ALLER,

J’AVANCE VERS MES RÊVES,

QUELQUE SOIT LES CRITIQUES,

QUELQUE SOIT LE REGARD DES AUTRES. »

 

David-Minh TRA

 

 

David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.