NEWS sur le prochain épisode « JAPON, QUI ES-TU ? »

news sur Japon qui es-tu

[DES NEWS sur le prochain épisode de « Japon, qui es-tu ? »]

Cela fait des mois que j’enquête sur l’Histoire du Japon, des mois que je m’arrache les cheveux, que je pète un cable, mais aussi des moments de grâce, de jouissance totale quand enfin, j’arrive à finir un seul chapitre du prochain épisode de « Japon qui es-tu ? » et que je suis quasiment sûr que vous apprécierez.

Ce que vous ne savez pas, ce que le public ne sait pas, j’ai envie de le dire ici. Parfois, rien que de réaliser ne serait-ce que 30 secondes voire 1 minute de vidéo, cela peut prendre 2 mois, 3 mois d’enquête afin de m’imprégner réellement de l’âme du Japon. Comprendre, trouver un angle de présentation qui m’est propre, ré-interroger les japonais que j’ai rencontrés, valider mes propos avec des historiens, ne jamais traîner en longueur et surtout, surtout, surtout… vous offrir la meilleure vidéo possible. L’écrit, le récit, les explications simples pour vulgariser une culture si belle, si noble et si ancienne, intéresser un public très jeune et pressé mais aussi un public âgé recherchant la sagesse du langage et la justesse des propos, c’est une masse de défis que je me rappelle sans arrêt dans ma tête.

J’essaie de ne jamais laisser un seul détail au hasard :
– structurer des heures de rush vidéos
– lister tous les sujets 1 par 1
– parfaire le cadrage sur place
– créer la mise en scène
– soigner l’Écriture
– Être précis dans le montage
– poser la voix off
– rester sincèrement patient pendant l’Enquête historique et la vérification des informations avec le Japon.
– Réécouter 1000 fois les chapitres pour fignoler le mixage sonore,
– peaufiner l’étalonnage
– assurer les réseaux sociaux
– traduire en français puis en anglais
– traduire en japonais…
– revoir la vidéo finale sous différents supports : Youtube PS4, smartphone, iPad Retina, SmartTV Sony/Samsung… Mac et PC.
– Maîtriser de nouveaux logiciels professionnels pour parfaire les détails visuels et sonores.

Il m’arrive souvent d’être très triste, frustré. Quand arrive le vendredi soir, je recommence à monter je me dis j’ai tout le week-end à fond. La nuit du Dimanche soir à lundi vers 4h du matin je suis dans une énergie positive totale… mais je dois aller au lit à contre coeur car il faut aller travailler 3-4h après. Lundi soir je suis épuisé, et ça dure parfois 1 semaine. Je perds l’élan que j’ai capitalisé. C’est une dure remontée mentale à tenir pour retrouver l’esprit combatif et garder les yeux ouverts devant un écran de montage.

Les retours de shows conférences en France c’est encore plus difficile : récupérer de 2 jours d’euphorie intense, du stress à gérer parfois des salles immenses tout seul, sortir de l’excitation pour retrouver le calme et la concentration sur « Japon qui es-tu ? ».

La série « Japon, qui es-tu ? » est une chance et je le fais avec passion, j’ai une liberté artistique totale et au fond, je cherche vraiment à faire de mieux en mieux à chaque nouvelle vidéo.

Je ne sais pas comment vous accueillerez mon prochain travail, mais la seule chose dont je suis sûr, c’est que je n’ai jamais autant donné de mon âme dans l’épisode qui va venir. Le résultat se dessine seconde à seconde devant mes yeux chaque nuit et je ressens vraiment une profonde fierté, celle qui vient au plus profond de moi-même. Celle qui, malgré les moments d’agacement où tu te dis « j’en ai marre je n’y arrive pas ! », te pousse quand même à jamais abandonner car tu le fais pour une cause noble et que quoiqu’il se passe, les vraies belles choses de la vie prennent du temps… énormément de temps à se bâtir.

Merci à vous d’avoir compris mes intentions sincères, merci aux plus pressés de me soutenir dans la patience, j’aurais pu bâcler et publier à plus forte fréquence des épisodes documentaires afin de satisfaire l’exigence d’une mode sur internet. Mais ma démarche n’aurait plus aucun sens… et c’est surtout ça que je cherche à conserver.

« Japon qui es-tu? » est un projet sans aucune prétention, sans aucun sens commercial et avec peu de moyens…

… mais c’est le rêve d’une vie.
Et un énorme cadeau pour vous tous.

Je vous aime.
Sincèrement,

David-Minh TRA

 

POST ORIGINAL SUR FACEBOOK :

David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.