Tokyo : des fruits vendus comme des bijoux

110€ le melon, vendu dans un coffret avec emballage raffiné, ficelé par un ruban à paillettes. Non, ce n’est pas Las Vegas. Nous sommes à bien Tokyo, dans un magasin d’alimentation dans le bouillonnant quartier de Shibuya, l’équivalent de Times Square à New York.

C’est mon 3ème voyage au Japon, et bien que nous soyons le 4 Septembre, il fait toujours très chaud. Je me lève à 9h10, cela fait plus de 24h que j’ai posé mes pieds au Japon. Je quitte mon hôtel situé dans le quartier de Naka-Meguro pour rejoindre Shibuya, le célèbre carrefour de Tokyo. Le temps est magnifique à la sortie de la gare. Il est 10h23, les lueurs du soleil illuminent chaque recoin de la place et je regarde avec le sourire l’activité matinale de ce bouillonnant carrefour tentaculaire.

P1140012__

10h23 en ce 4 septembre… 35°C sous un soleil éclatant !

Même si je suis déjà venu 2 fois à Tokyo, cet endroit précis me fascine encore comme au 1er jour que ce soit de jour comme de nuit. A chaque retour, je fais toujours le même rituel en levant les yeux vers le haut pour contempler les buildings et les publicités vidéos en tournant sur moi-même à 360°.

P1130998

80 à 110€ le melon avec ruban décoratif posé dans un luxueux coffret

Comme dans une bijouterie…

Par où commencer mon exploration ? Même en 2 voyages, je suis sûr de ne pas avoir tout vu ici… les distractions sont tellement variées, les magasins sont si nombreux qu’il me faudrait bien 4 jours complets seulement à Shibuya pour faire le tour. Je décide alors d’aller explorer en 1er les magasins près de la sortie de la gare. Une boutique gastronomique attire mon attention, je franchis l’entrée et là, je suis épaté par ce que je vois : des fruits et des légumes présentés comme des bijoux !

« […] 10 500 Yens ?! (100€) je pensais d’abord à un probable problème de virgule dans le montant. »

Tout est propre et soigneusement emballés. Quand je vois le prix d’un melon, je suis bouche bée… 8400 Yens à 10 500 Yens ?! est-ce qu’il y a un bug ? je pensais d’abord à un probable problème de virgule dans le montant. Alors je regarde sur d’autres emplacements du même rayon, les melons sont bien étiquetés à des prix similaires !

Mais pourquoi est-ce si cher ?? Voici une réponse :

source : http://japon.aujourdhuilemonde.com/un-produit-de-luxe-au-japon-les-fruits-et-legumes

source : http://japon.aujourdhuilemonde.com/un-produit-de-luxe-au-japon-les-fruits-et-legumes

Par ailleurs, ici, les japonais ont le culte du fruits. Réputés exigeants en matière de raffinement et de gastronomie, je me suis mis à halluciner de voir à la caisse des clientes qui ne semblent pas regarder à la dépense pour s’offrir ces oeuvres d’art fabriquées par la nature et chouchoutées par les agriculteurs.

Vous pensiez vous en sortir mieux en allant acheter vos fruits et légumes moins cher dans de simples supérettes ? observez ces quelques photos, à vous de juger :

P1130929

Dans une simple supérette (combini) : 5€ les 2 pommes !

 

3€ la grosse pomme (au supermarché Don Quichotte)

2,9€ la grosse pomme (au supermarché Don Quichotte)

29€ la pastèque (au supermarché Don Quichotte)

29€ la pastèque (au supermarché Don Quichotte)

Pensez à manger 5 fruits & légumes par jour… en yaourt si vous n’avez pas les moyens ! Je vous laisse vous balader dans le magasin grâce à la galerie de photos en début d’article, au menu : des fruits, des légumes, des pâtisseries, des plats, des gâteaux et bien d’autre surprises !

La suite au prochain article…

David-Minh TRA
David-Minh TRA

David-Minh TRA

Avec sa gueule, on pourrait croire qu'il a dû faire une école d'Ingénieur à Paris et qu'il a passé ses journées à diriger des projets Web... Eh bien ce n'est pas tout à fait faux ! Sauf que ce Nem est aussi et plus que jamais un Reporter et Réalisateur de séries documentaires sur YouTube. Couronné de la 3ème place des meilleurs blogs "Voyages" au Golden Blog Awards Paris 2013, cet artiste autodidacte poursuit la série "Japon, qui es-tu ?" qui a fait sa renommée et n'a qu'une obsession : vous faire voyager et rêver.