Hoi An, le village aux lanternes magiques un soir de pleine Lune

Les lumières de Hoi An
Les lumières de Hoi An

Je n’ai jamais rien trouvé de comparable après tous mes voyages en Asie. Hoi An, la nuit en 1 mot c’est FA-BU-LEUX ! en route pour l’exploration d’une ville très bien conservée avec une architecture typiquement vietnamienne !

Quand je décide de chercher une destination, je cherche un “ailleurs”, c’est à dire un endroit qui puisse me donner la sensation de couper totalement avec mon quotidien. En voyage, j’ai cette forte envie de faire une remise à zéro de mes principes de vie, d’avoir la sensation de changer de planète. Je vis à Paris, une ville moderne dont la vie nocturne peut trouver des similarités avec d’autres villes comme Londres, Tokyo ou New York. Le mode de vie moderne m’est donc très familier…

Que diriez-vous donc de voir complètement autre chose et d’aller dans un village où la gastronomie, les promenades en barques, les jeux traditionnels de rue font le quotidien de ses habitants ? tout ça sous les lumières de douces lanternes ? Bienvenue à Hoi An au Vietnam.

Juste une remarque : un peu de patience, toutes les 90 photos étant en très bonne qualité, il se peut que la page puisse être longue à se charger !

Que faire à Hoi An la nuit ? Voici mon top 8

1) Faire du shopping et ramener une création artisanale typique de Hoi An
2) Jouer à un jeu de rue, exemple : porter un masque, marcher vers un tambour, réussir à frapper dessus avec la baguette et faire un son.
3) Faire une promenade en barque
4) Faire un voeu et déposer une lanterne sur la rivière
5) Dîner au restaurant en testant l’excellente cuisine vietnaminenne de Hoi An
6) Boire le vrai café vietnamien fort en goût
7) Traverser le pont japonais
8) Se perdre dans le marché de nuit

Oui… j’ai fait tout ça en une seule nuit sans avoir planifié quoique ce soit :).

Les premiers pas dans les rues

Une fois dans le village de Hoi An, les premières allées vous dévoilent de sublimes boutiques magnifiées par des lanternes. On y trouve d’excellentes créations artisanales.

DSC03650

J’ai un gros coup de coeur quand je peux trouver des objets authentiques comme des tableaux typiques que l’on peut ramener chez soi. Si comme moi vous aimez conserver un souvenir fort de cette ville ou tout simplement offrir un cadeau à vos proches, ici vous avez l’embarras du choix pour leur faire vraiment plaisir.

DSC03652

J’aime ces lumières si douces…

Les lanternes de Hoi An

Nous sommes dans la 2ème semaine de Janvier 2017, les températures sont très agréables la nuit à Hoi An. Je n’ai pas relevé les températures mais je dirais 25-27 degrés la nuit.

DSC03651

En dehors des traditionnels magasins, on vous proposera des créations sur les trottoirs. Tout est fait à la main et issus du village Hoi An.

DSC03644

C’est la pleine Lune !

DSC03646

Certaines ruelles sont plus calmes que d’autres.

DSC03645

Je ne me lasse pas d’observer cette pleine Lune…

DSC03647

… une pleine Lune qui illumine le Ciel. Nous sommes en plein hiver en Europe et j’ai la sensation de vivre une nuit d’été ici !

DSC03649

Ces rues, ses boutiques, les cafés, cette ambiance… ce village vaut vraiment la peine d’être explorée en famille, entre amis ou en couple. Même seul, il est facile de faire des rencontres, d’une part car les vietnamiens parlent tous quasiment anglais (voire français pour les personnes plus âgées) et qu’ils sont très souriants, accueillants. d’autre part car vous ne serez pas le seul voyageur étranger !

DSC03648

Allez un petit selfie…

DSC03654

… de préférence avec la pleine Lune en fond !

DSC03655

je continue mon chemin.

DSC03653

DSC03599

DSC03591

Traverser le pont

Après ce premier aperçu, vous arriverez devant cette porte à la sculpture majestueuse. C’est le pont-pagode japonais ou Chùa Cầu, un pont couvert où se loge une petite pagode sur la gauche ! Le pont a été construit en 1593 par la communauté japonaise de Hoi An pour relier les quartiers habités par les communautés chinoises et japonaises.

DSC03603

Une fois à l’intérieure, on observe une construction en bois. On entend le bruit de nos pas sur les planches. Tout est éclairé sous les lumières des lanternes.

DSC03607

Je me sens complètement envoûté par cet endroit, je pose fièrement devant cette petite pagode pour marquer mon passage ici.

DSC03613

Voici une vue en largeur, j’ai attendu que le pont se vide un peu pour vous montrer l’espace.

DSC03618

Les gens aiment se poser pendant des heures aux rebords du pont pour observer la vie nocturne au centre du village.

DSC03617

Voici ce que vous pouvez voir à partir du pont. Mon appareil photo ne rend pas aussi bien que des yeux. En tout cas, le spectacle est un régal car on voit toute une vie qui s’amine au loin.

Hoi An vue du pont japonais

Après avoir prié devant la petite pagode, je quitte le pont.

DSC03612

En sortant du pont,

IMG_2906

Quand vous franchissez le pont, vous commencez à sentir le monde. Il y a les villageois qui se promènent ou qui travaillent et bien sûr les voyageurs venus des 4 coins de la planète dans une ambiance festive.

DSC03621

Vous comprenez désormais pourquoi ce trésor national se retrouve sur le billet de 20 000 dongs vietnamiens. Ce pont est une fierté nationale.

Les lumières de Hoi An
le trésor national sur le billet de 20000 dongs

Boire un vrai café vietnamien

Le « Cafe Sua Da” vietnamien est LE café à tester si vous venez un jour au Vietnam. Si vous aimez le café, testez celui au Vietnam. Hyper apprécié ici au point que les enseignes internationales comme Starbuck ou MacDonalds ont du l’intégrer dans leur carte. Plus fort en goût, sa préparation demande plus de temps que le café expresso par exemple qui est préparé via un appareil. Le café vietnamien est préparé avec un filtre où l’on compresse le café puis on verse de l’eau très chaude et on attend le café qui se forme goutte à goutte.

À la sortie du pont japonais, j’arrive devant ce café à l’ambiance très chaleureuse,

DSC03660

comme vous pouvez le constater, le village est connue de nombreux voyageurs partout dans le monde,

DSC03641

Je choisis une table à l’intérieur pour déguster le fameux café vietnamien.

DSC03628

Pour moi qui est un vrai fan de café, c’est le meilleur café au monde. Il est plus fort en goût et adouci par une couche de lait concentré qu’on mélange avant de boire. DÉ-LI-CIEUX !

DSC03635

Le café suit la coutume de la ville : je lève les yeux et je vois que un magnifique plafond orné de lanternes traditionnelles.

DSC03638

De retour vers la devanture du café-restaurant,

DSC03642

où l’on peut voir les gens prendre le temps de dîner et boire. Au fond, vous observez la salle à l’intérieur ornée de lanternes.

DSC03659

Question “Budget”, vous serez très heureux de pouvoir consommer sans (trop) compter. 1 euro = 24 000 dôngs en Janvier 2017… contre 28 850 dôngs en Décembre 2013. Malgré la baisse de l’euro face au dông, le dollar ou le yen, voici la note que m’a remise la serveuse. Une facture toute douce dans un café restaurant très agréable et de haute tenue :

  • Yogourt vietnamien traditionnel (fait maison, yaourt à boire servi en flacon) à 25 000 dongs, soit 1,04 euros
  • Jus d’orange (un grand verre de jus frais pressé) à 50 000 dongs, soit 1,08 euros
  • Café traditionnel vietnamien au lait sucré chaud à 40 000 dôngs, soit 1,67 euros

DSC03662

Total : 115 000 dongs, soit 4,79 euros. Voilà un ordre d’idée de budget